print_ico

Le boum des blogs

Mise à jour : Lundi 7 janvier 2013

La promesse de pouvoir publier de l’information visible instantanément dans le monde entier a très tôt incité de nombreuses personnes à vouloir créer leur propre site web pour partager des connaissances, militer pour une cause ou tout simplement pour s’exprimer sur les sujets les plus banals comme leur vie quotidienne ou celle de leur animal de compagnie. Mais la difficulté de créer un site web personnel, même très simple, restait un obstacle important à cet idéal démocratique.

Conçus à la fin des années 90 pour publier de l’information sur un site de manière simple et dynamique, les blogs (contraction de weblog) sont devenus aujourd’hui incontournables pour diffuser de l’information sur le web. Leur influence est croissante. Le site Technorati en comptabilise 70 millions en 2007 et 120’000 nouveaux blogs se créent par jour.

Un blog standard offre les avantages suivants:

  • Il permet à un individu de publier un billet (post en anglais) sous la forme d’un texte le plus souvent court, avec ou sans images, sans se préoccuper de problèmes de mise en pages, ni de la publication de cette page sur un serveur. Même grand-papa peut le faire.
  • Les lecteurs peuvent réagir à un billet et exprimer ainsi leurs opinions, ce qui enrichit le blog et permet de créer de véritables communautés d’utilisateurs. Cette communauté de blogueurs est parfois appelé “blogosphère”..
  • Les blogueurs créent des liens vers d’autres blogs (blogroll) ou des articles d’autres blogs qui les intéressent. Ces liens génèrent du trafic, mais, surtout, ils augmentent la notoriété du blog qui se mesure au nombre de liens qui pointent vers lui. La popularité d’un blog ou celle d’un billet particulier est calculée par des sites spécialisés  dont les blogueurs suivent avec beaucoup d’intérêt les résultats.
  • Un vrai blog offre en standard un fil RSS permettant de syndiquer le contenu sur d’autres sites et ainsi accroître la diffusion des informations.

L’influence croissante des blogs dans le monde médiatique
Aux États-Unis, les blogs sont devenus un véritable contre-pouvoir en poussant à la démission, il y a quelques années, un sénateur  pour avoir tenu des propos racistes ou en publiant l’affaire de la diffusion de fausses informations par un journaliste du New York Times . Dans de nombreux pays où le gouvernement censure l’information, les blogs sont souvent utilisés par les dissidents pour communiquer avec l’extérieur. Ils jouent aussi un rôle important en complément des médias traditionnels dans la couverture de grands événements politiques ou sportifs, en relayant de manière informelle les commentaires de journalistes professionnels ou d’amateurs éclairés . En Suisse, on ne compte plus les hommes ou femmes politiques qui n’ont pas récemment créé leur propre blog.

La communication personnalisée
Pour les entreprises, un blog représente à la fois une opportunité et un danger. D’un côté, cette communication informelle et individualisée attire un capital de sympathie que les professionnels ont de plus en plus de mal à obtenir avec des moyens traditionnels (publicité, relations publiques) en raison de la méfiance qu’ils suscitent. D’un autre côté, il n’est pas toujours possible de contrôler tout ce qui est diffusé  et les risques de fuites d’informations confidentielles ou de confusion dans la communication sont nombreux. Mais cette tendance semble irréversible. Même Google communique sur ses différents produits par l’intermédiaire de sa plateforme de blogs . Dans ce cas, le blog n’est-il alors plus qu’un outil comme un autre au service du marketing ? Probablement que la clé du succès d’un blog d’entreprise réside justement dans ce savant dosage entre spontanéité du message et communication institutionnelle, ce qui sera difficile à accepter pour des professionnels de la communication habitués à tout contrôler. Mais existe-t’il aujourd’hui une société commerciale ou une institution capable de contrôler sa communication de A à Z ?